Sally Lockhart

Dans le vieux Londres, venez participer au développement de la ville, et jouer sur le thème des célèbres livres de Philip Pullman
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Ombre du Vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milora
Adjoint
avatar

Nombre de messages : 729
Groupe : Photographes ( en foooooooorce ! lol )
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: L'Ombre du Vent   Sam 31 Mar à 18:42

L'auteur : Carlos Ruiz Zafon (Espagne)

L'histoire : Un jour brumeux des années 40, à Barcelone, M. Sempere conduit son fil de 10 ans, Daniel, à un lieu dont il ne devra parler à personne : le Cimetière des Livres Oubliés. Là, Daniel devra choisir un livre, qui sera spécial pour lui, et qu'il gardera. Et le livre qu'il choisit, c'est L'Ombre du Vent. Le petit garçon rentre chez lui, passe la nuit à lire et dévore son roman du début à la fin, passionné. Le lendemain, quand il essaie de se renseigner sur l'auteur, Julian Carax, il commence à se confronter au mystère de la vie de cet homme énigmatique. Les années passent, et il cherche à en savoir plus, il se retrouve de plus en plus impliqué dans sa recherche. Julian aurait été ami intime du riche Jorge Aldaya, puis il aurait vécu en France une vie mystérieuse de bohème, pour finir assassiné dans une ruelle de Barcelone, juste avant son mariage avec une vieille femme. Les versions divergent, ceux qui l'ont connu se contredisent. Personne ne semble vraiment savoir ce qui est arrivé. Plus étrange encore : un homme inquiétant au visage brûlé fait en sorte de racheter ou de détruire tous les exemplaires de ses livres, dont il ne reste plus qu'un de chaque, réfugiés au Cimetière des Livres Oubliés. Mais plus il en apprend sur Carax, plus Daniel s'aperçoit que sa vie à lui commence à prendre des tournures similaires. Aidé par Fermin Romero de Torres, de facécieux ex-SDF qui travaille à la librairie de M. Sempere, Daniel mène l'enquête, tout en essayant de vivre sa vie, malgré cette période sombre de l'après-guerre civile, et l'inquiétant inspecteur Fumero, assassin notoire et chef de la police, qui ne semble pas étranger à cette affaire.

Mon avis : mon résumé ne rend absolument pas le ton du livre. A ce que j'en dis, on dirait un récit policier, ce qui n'est pas le cas du tout ; du moins, ce n'est absolument pas présenté de cette façon. La vie du héros et sa recherche s'imbriquent totalement. Mais commençons par le début...

Je ne saurais pas dire si j'ai aimé ou pas. C'est assez inégal : par moment j'étais bien entraînée, à d'autres je m'ennuyais ferme, et d'autres m'ont mise mal à l'aise (parfois, l'auteur aime bien les ambiances glauques... Mais ne prenez pas ça au pied de la lettre : je suis ce qu'on appelle une âme sensible, mon jugement est très subjectif !)

Le style est... par moment très bon, avec des tournures très bien trouvées, et à d'autres moments, bourré de répétitions et pas très subtil (je ne pense pas qu'on ait besoin de caser trois fois le mot squelette, deux fois ténèbres et deux fois une allusion au sang pour rendre une description inquiétante...). Quant à la façon dont c'est mené... J'ai eu du mal à rentrer dedans : ça met pas mal de temps à démarrer, et il y a de longues pages en trop, d'après moi (quel besoin de commenter le menu du goûter du héros chaque fois qu'il s'asseoit à la table d'un café, ou d'énumérer toutes les rues par lesquelles passe son autobus ? ^^ Bon, j'en rajoute. Un peu.)

L'intrigue est bien ficelée - dommage que je n'aie pas réussi à rentrer dans l'histoire, et que du coup, les révélations ne m'aient pas vraiment saisie (en fait, j'avais deviné une partie de la fin, mais comme ce n'est pas le style Agatha Christie, ce n'est pas ça le plus important).

L'ambiance est plutôt sombre, enfin, il y a toujours de la brume, les personnages n'ont pas été gâtés par la vie, etc. Mais en même temps la vie de quartier qui est décrite est pleine de solidarité et de petits détails qui ne manquent pas de rappeler son propre voisinage, lol.

Mis à part ces points, ou plutôt ce qui expliquerait que j'ai perçu le livre comme ça, je dirais que ce roman manque... d'âme. Il y a des moments où on a l'impression que c'est fabriqué avec des éléments susceptibles de plaire, il manque un petit côté poétique (pas au sens strict, je ne veux pas parler d'envolées lyriques ni rien du genre ; enfin, vous voyez ce que je veux dire ? Sans doute que non, parce que vu la longueur de ma critique, personne ne la lira, lol). Par exemple la façon de traiter les livres : du début à la fin, la lecture est un élément qui fait partie intégrante de l'histoire, avec le Cimetière des Livres Oubliés, la librairie des Sempere, Julian qui est écrivain, les aphorismes sur l'écriture qu'il dit toujours, etc. Mais... j'ai eu l'impression que c'était un rapport un peu froid aux livres, les multiples apparitions du thème ne suffisent pas à rendre l'ambiance qui est censée aller avec... Enfin, ce n'est qu'un exemple. Et une appréciation personnelle.

Jusque là ma critique a l'air très négative, mais le livre n'est pas nul, et je connais des gens qui l'ont littéralement adoré (et dont pourtant, d'habitude, je partage l'avis), aussi c'est peut-être juste moi qui ai eu du mal à accrocher...

NB : Je l'ai lu en VO, aussi je pense que les noms sont les mêmes en français, mais je n'en suis pas sûre

_________________
Mr.Red La culture, c'est comme la confiture : moins on en a, plus on l'étale ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosa
Comédienne professionnelle
avatar

Nombre de messages : 591
Groupe : Tous
Date d'inscription : 13/10/2004

MessageSujet: Re: L'Ombre du Vent   Lun 9 Avr à 15:42

ça a l'air pas trop mal, Mais je doute qu'on le trouve si facilement en Belgique :p

_________________
Rosa Belwell

Ex-MademÔiselle Garland

Meilleure amie de Sally

Admin de retOur ^^ Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milora
Adjoint
avatar

Nombre de messages : 729
Groupe : Photographes ( en foooooooorce ! lol )
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: L'Ombre du Vent   Mar 10 Avr à 12:57

Pourquoi, ce ne sont pas grosso modo les mêmes livres qu'en France ? D'ailleurs, est-ce qu'un livre traduit au français par un traducteur français, est par exemple retraduit au belge par un traducteur belge, ou est-ce que c'es la même traduction ? (moi pas très claire)
(quant à 'pas trop mal', mouais,on peut dire ça...)

_________________
Mr.Red La culture, c'est comme la confiture : moins on en a, plus on l'étale ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosa
Comédienne professionnelle
avatar

Nombre de messages : 591
Groupe : Tous
Date d'inscription : 13/10/2004

MessageSujet: Re: L'Ombre du Vent   Mar 10 Avr à 13:29

Beh " Le vent de feu " Par exemple, j'ai eu beaucoup de mal à le trouver en Belgique,..

Bellade de Pern, J'ai du le commender en France ..

Mais les traducteurs sont les mêmes xD

_________________
Rosa Belwell

Ex-MademÔiselle Garland

Meilleure amie de Sally

Admin de retOur ^^ Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabel
Employé
avatar

Nombre de messages : 319
Groupe : Pension Holland
Date d'inscription : 29/05/2005

MessageSujet: Re: L'Ombre du Vent   Mer 11 Avr à 23:56

Milora a écrit:
Pourquoi, ce ne sont pas grosso modo les mêmes livres qu'en France ? D'ailleurs, est-ce qu'un livre traduit au français par un traducteur français, est par exemple retraduit au belge par un traducteur belge, ou est-ce que c'es la même traduction ?
Si, c'est exactement les mêmes livres, mais je sais pas pourquoi Rosa a tant de mal à les trouver, moi j'ai pas tellement de mal. Cela dit, j'habite près de la frontière française donc ça joue peut-être. Et étant donné que le français des Belges est le même français que celui des Français (claire comme de l'eau de roche tout ça), je vois pas pourquoi on s'amuserait à faire la traduction une deuxième fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milora
Adjoint
avatar

Nombre de messages : 729
Groupe : Photographes ( en foooooooorce ! lol )
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: L'Ombre du Vent   Jeu 12 Avr à 18:18

Je ne sais pas : questions de droits ou quelque chose comme ça. Je me posais surtout la question pour l'Angleterre et les Etats-Unis, notamment : est-ce qu'ils doublent les films américains, nos amis British ? Mais on frôle (et pas qu'un peu Mr.Red) le HS, là... Cest ma faute Embarassed

_________________
Mr.Red La culture, c'est comme la confiture : moins on en a, plus on l'étale ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosa
Comédienne professionnelle
avatar

Nombre de messages : 591
Groupe : Tous
Date d'inscription : 13/10/2004

MessageSujet: Re: L'Ombre du Vent   Dim 22 Avr à 17:51

De toute Manière, sans HS, Ce forum n'est plus ^^

Je n'en sais rien, Isabel, Mais j'ai beaucoup de mal à trouver les livres qu'on me conseille sur des Forums Français ..

_________________
Rosa Belwell

Ex-MademÔiselle Garland

Meilleure amie de Sally

Admin de retOur ^^ Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Ombre du Vent   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ombre du Vent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon
» L'ombre du vent, Carlos Ruiz Zafon
» LE CIMETIERE DES LIVRES OUBLIES (Tome 01) L'OMBRE DU VENT, de Carlos Ruiz Zafón
» Carlos RUIZ ZAFON - L'Ombre du vent
» L'Ombre du Vent, Carlos Ruiz Zafòn, Contemporain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sally Lockhart :: Le Coin littéraire :: La Librairie-
Sauter vers: