Sally Lockhart

Dans le vieux Londres, venez participer au développement de la ville, et jouer sur le thème des célèbres livres de Philip Pullman
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Dernier Caton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milora
Adjoint
avatar

Nombre de messages : 729
Groupe : Photographes ( en foooooooorce ! lol )
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Le Dernier Caton   Dim 21 Jan à 21:47

L'auteur : Matilde Asensi (Espagne)

Le genre : aventures (style Indiana Jones)

L'histoire : ça vient de paraitre en français, mais je l'ai lu il y a un an et demi en espagnol, alors je vais faire un gros effort de mémoire pour fournir un synopsis digne de ce nom... Un petit effort, Ô Mnémosyché, ne m'abandonne pas si jeune ^^

Bonne soeur appartenant à un ordre moderne, et paléographe de renom, la soeur Ottavia Salina travaille aux archives secrètes du Vatican. Un jour, ses supérieurs lui demandent de travailler sur une étrange affaire, des sortes de croix sur le corps d'un Etyopien mort dans un accident d'avion, et à propos duquel elle est priée de ne rien demander de plus. (rien avoir avec le Da Vinci Code, si c'est ce à quoi vous pensiez. D'abord, ça a été écrit avant, ensuite, c'est vachement mieux, et enfin, la suite n'est pas du tout la même chose). Elle doit pour cela collaborer avec le mystérieux garde suisse Kaspar Glaüster-Röist, puis avec le professeur Farag Boswell (un copte égypcien de mère italienne et de père anglais).

Leur enquête les met sur la piste d'une sorte de secte, une branche de l'Eglise qui dure depuis deux mille ans et qui a pour haute ambition de protéger la Vraie Croix. Or les reliques, morceaux de Vraie Croix, disparaissent de toutes les églises du monde sans qu'on puisse rien faire pour l'empêcher, et Ottavia se voit chargée de retrouver la Croix en question. Pour cela, elle doit traverser l'Europe et le Moyen-Orient et passer les 7 épreuves correspondant aux 7 pêchés capitaux, qui lui donneront la clef du Paradis Terreste où les stavrophilakes (la secte) ont caché la Croix. Des épreuves style Indiana Jones, avec sousterrains, pièges cachés, labyrinthes et autres trouvailles de la sorte.

Mon avis : C'est divinement bien mené, un peu anticlérical sur les bords, les personnages sont extrèmement bien campée et très attachants. Ottavia, la quarantaine, a toujours été bonne soeur, c'est un rat de bibliothèque passionnée d'histoire et d'aventures, avec un fort caractère, qui relève toujours les défis ; sans être une super héroïne. Sa famille, légèrement mafieuse ^^, est marrante. Ensuite il y a le musclor du groupe, un Glauster-Röist, au début froid et flegmatique mais qui en fait est très mystérieux, plus sensible que ce dont il a l'air, érangement impliqué dans l'affaire et de plus en plus impulsif. Et enfin, mon préféré, le docteur Farag Boswell, professeur en je sais plus quoi, très brillant, très amusant et sympathique, absolument maladroit en public, enthousiaste, avec un faible pour l'héroine, mais chut.

L'humour est au rendez-vous, le rythme est juste ce qu'il faut, et l'intrigue originale et très bien ficelée. Je pensais bien aimer ce livre, mais dès que j'ai passé plusieurs pages, je n'ai pas pu m'en décrocher. C'était pendant les vacances d'été, j'avais tout mon temps libre, et je me forçais à ne pas dépasser un certain nombre de pages par jour pour que ça me dure plus longtemps ! On sent ce que sent les personnages, on est cent pour cent avec eux (du moins moi !), et c'est l'un des rares livres à m'avoir provoqué cette sensation au creux de l'estomac, sorte de bonheur ou de jubilation continue tout le temps de la lecture et qui se prolonge après. L'un de mes livres préférés, et je suis très contente qu'il soit enfin traduit au français, parce que maintenant, je peux le conseiller ! Et c'est bien ce que je compte faire. Si vous aimez le genre aventure, lisez-le d'urgence. Par contre, je l'ai feuilleté en français (c'est à dire relu à moitié en sautant les passages que j'aimais moins ^^), et je trouve que la traduction laisse beaucoup à désirer : c'est presque mal écrit, ce qui n'est pas du tout le cas en espagnol. Enfin, ça ne m'a pas empêchée d'être à nouveau plongée dans cet univers ! J'adore j'adore j'adore...

_________________
Mr.Red La culture, c'est comme la confiture : moins on en a, plus on l'étale ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Dernier Caton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» Rocky Balboa : Une légende s'écrit jusqu'au dernier round.
» Le dernier des Mohicans (James Fenimore Cooper)
» Le Dernier des Mohicans : Topic Officiel
» Majandra et Danny Strong : Souviens-toi... L'été dernier, Scream... (parodie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sally Lockhart :: Le Coin littéraire :: La Librairie-
Sauter vers: